Midsommar, un condensé de Suède en plein été

Temps de lecture : 4 min

Midsommar. La simple évocation de ce nom illumine un visage, esquisse un sourire, adoucit les moeurs. Un mot synonyme de longues soirées estivales, d’un banquet souvent gargantuesques et d’une atmosphère rythmée par l’unique envie d’apprécier l’instant présent.

Midsommar, quintessence épicurienne ?

Pour célébrer le solstice d’été, les Suédois ont en tout cas une manière bien à eux d’accueillir à bras ouverts la promesse d’un teint hâlé retrouvé grâce aux longues semaines ensoleillées.

L’instant nordique revient sur l’un des jours les plus attendus de l’année.

Midsommar en 26 chansons.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Midsommar, à l’origine d’une fête païenne

Aux alentours du 21 juin, quand la France se met à vibrer pour la Fête de la musique, la Suède résonne à l’unisson pour un weekend entier. Midsommar a sonné. Ce moment de célébration païen trouve son origine à l’ère pré-chrétienne. A cette époque, les peuples vouent un culte sans retenu au soleil, alors synonyme de fertilité, d’abondance et de plaisirs. Cette période de l’année entourant le solstice d’été où les lumières magiques du crépuscule prennent le pas sur l’obscurité de la nuit aurait eu une signification particulière pour les scandinaves.

Malgré les tentatives ultérieures de l’Église pour transformer la Saint-Jean en une fête entièrement chrétienne, les symboles et coutumes païens ont résisté à l’épreuve du temps.

Au fil du temps et des exodes, Midsommar s’est exporté au-delà de la Suède. Aujourd’hui, la Norvège et la Finlande – appelé là-bas Juhannus – célèbrent également l’arrivée de l’été nordique.

Midsommar ailleurs en Scandinavie.

Tradition et folklore font souvent bon ménage. ©Visit Sweden

L’appel de nature

Aux origines agricoles, les festivités contemporaines ont conservé quelques traditions. A commencer par le principe même de Midsommar : se reconnecter à la nature. Prendre conscience de sa place dans son environnement. 

Le jour J, ou parfois même la veille, les grandes villes du royaume connaissent un véritable exode urbain. Direction la côte, un lac ou la forêt profonde. Qu’importe l’endroit, tant que c’est au grand air. Les milliers de résidences secondaires qui parsèment le pourtour du territoire prennent vie dans un joyeu air de colonie de vacances. Entre amis ou en famille, l’essentiel c’est d’être ensemble.

Qu’il s’agisse d’organiser un pique-nique dans un parc, d’un barbecue aux abords du chalet familial ou d’une réunion d’anciens camarades d’école, à chacun sa recette du bonheur.

Midsommar, le jour des têtes couronnées

En juin, les paysages suédois se muent en une palette de couleurs, tantôt pastel, tantôt chatoyants. La faute aux floraisons successives des milliers d’espèces qui, elles-aussi, accueillent la chaleur estivale de la plus belle des manières.

La tradition veut que le jour sacré, Midsommarafton, fillettes et femmes confectionnent des couronnes de fleurs cueillies dans la journée. Ces têtes couronnées représentent d’ailleurs l’emblème constitutifs de Midsommar. Accompagnées de leurs hommes et enfants, parfois habillés en costumes blancs, elles lancent les festivités en chantant quelques airs familiers.

Selon la légende, toutes les filles doivent cueillir sept types de fleurs différentes et les mettre sous leur oreiller la veille du solstice d’été. Ce geste permettrait alors de rêver de son prince charmant.

Comment évoquer Midsommar sans mentionner le krans, le mât haut perché sur lequel s’enroulent et s’enlacent branches et fleurs en complète harmonie ? Toute la journée, petits et grands se rassemblent autour du mât et font la ronde au rythme des chansons traditionnelles suédoises. Esthétique et symbolique, puisqu’il représente la fertilité masculine et s’embrase à la nuit tombée en laissant s’échapper des flammes de spiritualité. 

Il n’y a pas d’âge pour être une tête couronée. ©Image Bank Sweden

Feux d’artifices gustatif et spirituel

A grandes occasions grand banquet, Midsommar n’échappe pas à la règle. Sur la table, généralement des dizaines de plats qui ravissent les papilles des convives. Hareng mariné, saumon et même élan accompagnés de pommes de terre sont mis à l’honneur, avant de faire place pour la reine de l’été : la fraise. Une multitude de gâteaux et tartes à la fraise sonnent la fin du repas, qui s’est sans doute étiré sur une bonne partie de la journée.

Entrez dans la ronde. ©Visit Sweden

Au crépuscule, la fête prend un tout autre tournant. C’est le moment choisi pour entrer dans un monde éphémère magique, celui du feu et des incantations. Le silence qui pèse entérine l’importance du moment. Réunis autour du krans, chacun admire l’embrasement du mât. Des crépitements du début, d’immenses flammes montent jusqu’au ciel pendant quelques minutes, avant d’être réduit en un tas de braise qui restera ardent jusqu’au lendemain matin. C’est peut-être là, la relation Ciel-Terre à la scandinave. Considérée depuis le VIème siècle comme signe de prospérité, ces feux de joie illumine cette nuit nordique féérique.

Cette chaleur incandescente ne freine cependant pas les ardeurs des plus courageux, ceux qui n’ont pas froid aux yeux. Pour clôturer les festivités, la tradition veut qu’après les danses, chacun se déshabille sur la jetée et plonge dans l’eau pour se rafraîchir les idées.

Comme le dirait bon nombre de Suédois, Midsommar ne se raconte pas, ça se vit !

Midsommar en 26 chansons.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Partager cet article nordique

A propos

L’instant nordique est la destination numérique de l’actualité et de l’art de vivre scandinave et nordique. Bienvenue sur le premier blog français consacré à la culture danoise, suédoise, norvégienne et finlandaise !

Commencer ici

Nouveau sur le blog ? Cliquez ici pour découvrir le projet !

Suivez-nous :

linstant-nordique-blog-webzine-facebook instagram

Recevez la newsletter !
Les articles
tout chaud
Vos articles favoris
Vous pourriez aimer

Articles

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *