Bastun à Frihamnen, un sauna aux allures futuristes

Temps de lecture : 5 min

Récemment adoubée deuxième ville au monde la plus engagée en faveur de la protection de l’environnement, Göteborg la verte n’a pas renié son passé de cité industrielle. Au nord du fleuve Göta, le quartier de Frihamnen est en pleine transformation, au point d’être passé en quelques années d’une zone de friche au nouveau hot spot des habitants comme des touristes. Une oeuvre architecturale résume parfaitement ce renouveau : le sauna de Frihamnen.

Curiosité architecturale en terre scandinave

Le nord de Göteborg a longtemps été déconsidéré par la municipalité, préférant mettre l’accent de l’attractivité sur les quartiers du centre, de Haga, Majorna et Linné. Mais grâce à son port stratégique, l’est de la ville semble vivre une seconde jeunesse. Le réaménagement du territoire est placé sous le signe du respect de son environnement naturel, coincé entre le Jubileumspark peuplé de bouleaux et s’étendant le long du rivage du Göta.

Au milieu du quartier d’Hisingen trône depuis 2014 un drôle de bâtiment qui émerge du fleuve. Avec sa forme déstructurée et sa carapace d’acier, cet OVNI architectural fait davantage penser à une machine de guerre sortie de la saga Star Wars qu’à un sauna dernière génération. A dire vrai, l’audace du cabinet berlinois Raumlabor n’a pas fait l’unanimité au sein des habitants. Un îlot en béton en guise de

fondations, des murs d’acier déjà rouillés et un bâtiment plus haut que long sorti de nulle part.

A première vue, le principe directeur de se fondre dans l’environnement ne semble pas avoir été respecté. Cette petite entorse au règlement a cependant été l’élément décisif au moment de la sélection du porteur de projet. De même que l’aspect collaboratif du chantier puisque 24 citoyens ont été consultés pour bâtir la structure. Mais en y regardant de plus près, et surtout de l’intérieur, le sauna de Frihamnen a plus qu’un argument à faire valoir. A commencer par le petit pavillon de l’entrée, construit en matériaux recyclés, indiquant d’entrée le cadre enchanteur du lieu. Les douches et les vestiaires, logés dans un bâtiment aux formes rondes, finissent par convaincre de l’excentricité architecturale. Les 12.000 bouteilles de vin encastrées dans les murs créent des effets lumineux identiques à ceux des briques de verre grâce aux reflets de l’eau.

Frihamnen, dans le ventre de la bête

Accessible uniquement par un pont en bois, la cohérence avec l’eau opère avant même d’être entré dans le sauna. Simple serviette autour de la taille, le baigneur doit s’armer d’un certain courage dès la sortie de sa douche. L’ascension de la vingtaine de marches autour de la cuirasse fait figure d’excellente mise en condition pour accéder à la pièce souveraine.

Une fois arrivé à l’étage supérieur, on y découvre une atmosphère diamétralement différente de la froideur de la façade. Ce corps immobile renferme des murs en bardeaux de bois, enveloppant le visiteur et donnant l’impression d’être avalés dans le ventre de la bête. Les meubles et les murs intérieurs s’animent au rythme des bouffées effluves de la vapeur, l’humidité déformant à sa guise les matériaux. Avec son esthétique et son caractère bien à lui, le sauna de Frihamnen fait un pied de nez aux designs parfois trop épurés ou raffinés des spas contemporains.

Les larges fenêtres carrées offrent le luxe d’admirer le va-et-vient de la vie portuaire se déroulant de l’autre côté de la rive. Un rappel nécessaire pour ne pas oublier la philosophie de l’endroit.

Le thermomètre avoisine généralement les 85°C et ne permet donc pas de se prélasser éternellement dans la cavité boisée. Une fois la session terminée, la piscine d’eau salée apparaît comme le moyen idéal de profiter du lieu. Et si le choc thermique n’est pas au goût du visiteur, la bibliothèque en libre service s’inscrit parfaitement dans la parenthèse envoûtante qu’est le sauna de Frihamnen. La meilleure façon de continuer à rester bien au chaud.

Le sauna, lieu de rencontres et de relaxation

Le sauna occupe une place particulière dans les sociétés nordiques. D’origine finlandaise, le sauna représente aujourd’hui ce que les bains publics représentaient pour les Romains : un lieu de rencontres où chacun peut se détendre loin des regards.

Un endroit dans lequel les discussions vont bon train (on y parle politique, business, actualités, famille) où les notions de consommation, de concurrence et de luxure restent à l’extérieur de la pièce. Ce n’est donc pas un hasard si ce mot incarne à lui seul la sensation de relaxation et de bien-être.

– L’état d’esprit

Chaque participant s’y rend en toute connaissance de cause – l’érotisme causé par la nudité y est très mal perçue – pour se recentrer sur ses propres pensées, parfois méditer et profiter des vertus de l’eau.

Découvrir le Danemark

Découvrir
la Norvège

Découvrir
la Suède

Explorez la Finlande

Explorez l’Islande

Partager cet article nordique

A propos

L’instant nordique est la destination numérique de l’actualité et de l’art de vivre scandinave et nordique. Bienvenue sur le premier blog français consacré à la culture danoise, suédoise, norvégienne et finlandaise !

Commencer ici

Nouveau sur le blog ? Cliquez ici pour découvrir le projet !

Suivez-nous :

linstant-nordique-blog-webzine-facebook instagram

Recevez la newsletter !
Les articles
tout chaud
Vos articles favoris
Vous pourriez aimer

Articles

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *