Urban Rigger, les appartements flottants durables au coeur de Copenhague

Temps de lecture : 6 min

Année après année, Copenhague se retrouve sur le podium des villes les plus agréables à vivre au monde. Pour ne pas se faire chiper la première place par l’une de ses soeurs nordiques (Stockholm, Helsinki, Oslo ou Reykjavik), la capitale danoise innove pour accueillir toujours plus d’habitants tout en veillant à composer avec les éléments qui l’entoure. A commencer par l’eau et les étudiants, deux composantes essentielles dans la vie de la cité.

Un concept novateur de maisons flottantes

A quelques kilomètres seulement des pistes de ski de Copenhill flotte de curieux containers. La vie semble y avoir élu domicile tout naturellement bien que le lieu ne fasse pas office place to be au premier abord. Niché au coeur de ce qui fût l’antre du commerce maritime, la zone de friche n’offre pas à notre regard le plus beau panorama de Copenhague.

Pourtant, ils sont nombreux à flâner et étudier l’oeuvre flottante qui attire autant qu’elle inspire. Confectionné à partir de 9 conteneurs non utilisés, le groupe BIG (Bjarke Ingels Group) a fait fleurir un arbre d’existence expérimentale tel un nénuphar posé sur la mare du monde qui grouille.

A travers ce prototype, l’ingénieux architecte danois a introduit une nouvelle typologie de bâtiment optimisée pour les villes portuaires. A la fois solution

architecturale pratique, géographiquement indépendante et non conventionnelle, ces logements flottants permettent à une vingtaine d’étudiants de vivre en plein centre ville sans aucune pollution sonore ni visuelle.

La forme en brique du bâtiment bleu qui jouxte l’étendue d’eau pourrait sortir d’une histoire racontée dans la saga LEGO. Pourtant, c’est bien l’édifice voisin qui attire la curiosité. Avec ses formes généreuses et son allure futuriste, Urban Rigger possède toutes les caractéristiques pour assouvir les souhaits des jeunes citadins en mal de zénitude.

Jardin partagé, espaces communs, terrasse en rooftop : le cabinet d’architecture BIG a transposé les aspects qui ont fait leur preuves dans le logement urbain classique au logement étudiant moderne. L’espace de vie comprend également une zone de baignade, un barbecue disponible en libre service et même un petit terrain de pétanque !

Tel un iceberg à la dérive, d’autres commodités – moins glamour mais tout aussi utiles – se situent en dessous du niveau de la mer : des zones de stockage, un local technique et une buanderie entièrement automatisée. De quoi ringardiser l’image des immeubles austères en enfilade, sans âme qui vivent outre ceux qui y dorment.

Nous avons pensé que cela pourrait être une façon intelligente de soulager les situations de logement stressantes, en ne se contentant pas de monter des tentes, mais en créant des espaces de vie complètement sûrs, sécuritaires et de haut niveau. Dans le passé, selon l’urbanisme traditionnel, le front de mer était un espace logistique, alors qu’aujourd’hui il peut être transformé en un espace agréable.– Bjarke Ingels

D’un prix de location de 600 par mois, les logements visent à être compétitifs par rapport au marché du logement de Copenhague et abordables pour la masse des étudiants qui ont souvent du mal à trouver un logement.

Le salon se transforme souvent en plongeoir en été.

Lorsque des étudiants s’installent ici, nous devons également penser à l’avenir. Ce type de technologies écologiques a un effet positif sur le coût de la vie.
/ Bjarke Ingels

Recyclage et durable : combinaison gagnant du logement éco-responsable

En concevant un système de pontons en béton et en empilant neuf conteneurs en cercle, 12 résidences-studios sont formées autour d’une cour centrale recouverte d’une coquille de verre protectrice, utilisée comme un lieu de rencontre animé pour les étudiants.

L’électricité est produite à partir de panneaux solaires, tandis que la technologie de chauffage hydraulique permet d’utiliser l’eau de mer, de rivière ou de lac pour le chauffage. Combinée à la faible quantité d’énergie utilisée pour le chauffage et la climatisation, cette habitation flottante permet de réduire les émissions de 81 % par rapport à une habitation conventionnelle.

Les facteurs essentiels de la migration des étudiants, tels que la disponibilité de logements centralisés, durables et abordables pour les étudiants, sont non seulement élémentaires, mais cardinaux dans la quête pour inspirer et attirer les meilleurs et les plus brillants pour conquérir les défis de notre avenir passionnant mais fragile » affirme Bjarke Ingels.

Des cellules photovoltaïques sur le toit fournissent l’énergie, un aérogel développé par la NASA isole les intérieurs et des pompes à économie d’énergie sont utilisées pour les eaux usées, le chauffage, le refroidissement, la circulation et l’eau potable. Mesurant 680 mètres carrés, chaque collection de neuf conteneurs maritimes contient quinze espaces de vie organisés autour d’une cour centrale, tous reposant sur une plate-forme flottante

Des résidences ouvertes sur le monde

En même temps, les logements proposés sont durables en s’appuyant sur l’industrie existante des conteneurs maritimes. Comme le système de conteneurs normalisés permet de transporter des marchandises dans le monde entier et à peu de frais, il peut être utilisé pour créer des dortoirs mobiles ultra-flexibles dotés d’équipements modernes. Ce recyclage des conteneurs permet d’économiser des matériaux et de l’énergie.

Capables d’être organisés en un nombre quelconque de configurations spatiales intelligentes et modulaires, les conteneurs sont également extrêmement durables, étant entièrement 

fabriqués en acier Corten. Beaucoup de lumière, un décor scandinave moderne et l’eau qui l’entoure, font d’Urban Rigger un endroit paisible et amusant à vivre pendant que vous commencez votre voyage à Copenhague.

L’initiative privée brevetée espère soulager la situation désespérée de nombreux étudiants en Europe en matière de logement. Plutôt que d’essayer de trouver des terrains disponibles au centre de l’Europe sur lesquels construire, elle tire parti du potentiel de milliers de kilomètres de ports, de rivières et de canaux inexploités en Europe.

Les dimensions standards d’un conteneur leurs permettent d’être transporter facilement, par voie terrestre, maritime ou aérienne, partout dans le monde, à un coût très faible. Une conception innovante, avec des coûts de construction maîtrisés, et une rapidité d’exécution (comparée à des constructions classiques)Si elles peuvent à la fois innover et réduire les coûts associés, des variantes de ce projet pourraient bien commencer à apparaître dans toute l’Europe – il est déjà prévu de faire flotter une communauté de 300 maisons à Göteborg.

Partager cet article nordique

A propos

L’instant nordique est la destination numérique de l’actualité et de l’art de vivre scandinave et nordique. Bienvenue sur le premier blog français consacré à la culture danoise, suédoise, norvégienne et finlandaise !

Commencer ici

Nouveau sur le blog ? Cliquez ici pour découvrir le projet !

Suivez-nous :

linstant-nordique-blog-webzine-facebook instagram

Recevez la newsletter !
Les articles
tout chaud
Vos articles favoris
Vous pourriez aimer

Articles

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les plus beaux hébergements en Norvège | L'instant nordique - […] dans les pays scandinaves, à l’image du dernier complexe étudiant flottant de Copenhague Urban Rigger, pensé par le très…
  2. Les jardins de Tivoli à Copenhague - Le guide complet pour tout savoir sur le parc à thèmes - […] évoquant Copenhague, on pense souvent au design scandinave, à l’audace des bâtiments contemporains et aux concept stores branchés qui…
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *