que-voir-visiter-copenhague-itineraire-idee-activite-danemark

Visiter Copenhague : 16 idées d’activités immanquables à faire dans la capitale danoise

Temps de lecture : 7 min

Difficile de ne pas tomber sous le charme de Copenhague. La capitale danoise, dont la réputation de ville branchée à l’origine du chic scandinave n’est pas plus à faire, offre des centaines de possibilités d’activités à réaliser.

Élue ville « la plus cool du monde » par le magazine Forbes, elle regorge de bons de plans et de lieux à voir, apercevoir, admirer ou contempler.

Visiter Copenhague en été ou visiter Copenhague en hiver ? Qu’importe la saison que vous choisissez pour venir au Danemark, L’instant nordique vous propose 16 choses à voir et à faire à Copenhague. 

b
16 idées d'activités à Copenhague
$

1. Plongez dans le monde du design scandinave au Musée d'art et de design danois

$

2. Réveillez l'enfant qui sommeille en vous dans les jardins de Tivoli

$

3. Faîtes du kayak en faisant une bonne action avec Green Kayak Copenhagen

$

4. Plongez dans le détroit de l’Öresund à Kastrup

$

5. Découvrez le meilleur de la street food scandinave à Reffen

$

6. Participez à un tour gastronomique avec Foods of Copenhagen

$

7. Rendez hommage aux Vikings et aux familles royales du Danemark à Roskilde

$

8. Laissez-vous porter par la musique scandinave au musée Ragnarock

$

9. Dégustez les spécialités locales à Løgismose

$

10. Admirez des siècles d'histoire de la couronne danoise à Royal Copenhagen

$

11. Bouquinez et devenez érudit à la librairie Politikens Boghal

$

12. Soyez inspiré par l’art au Kunsthal Charlottenborg

$

13. Prenez le cliché parfait de Copenhague devant l’emblématique port de Nyhavn

$

14. Offrez-vous un instant de poésie à l’opéra national de Copenhague

$

15. Explorez le remarquable Centre d'architecture danois

$

16. Découvrez l'art contemporain et la culture des pays de l'Atlantique Nord

Découvrez la liste ultime des meilleures activités à faire à Copenhague

1. Plongez dans le monde du design scandinave au Musée d’art et de design danois

Style de design et d’architecture fonctionnaliste qui s’est développé en s’inspirant du mouvement Bauhaus (Allemagne), le design danois est aujourd’hui renommé dans le monde entier. Le Designmuseum Danmark fait donc figure de passage obligé pour comprendre les origines et les plus belles pièces de cet art de vivre scandinave.

Vous connaissez sans doute la chaise « Egg » et les lampes « PH » dont les pièces originales trônent fièrement au Musée d’art et de design danois. Mais la vaste collection permanente et l’impressionnant éventail de chaises danoises sont l’illustration même que le design nordique recouvre un panel d’art décoratif et d’artisanat bien plus large. Vous pourrez d’ailleurs vous amuser à comparer les approches entre le design danois et asiatique puisque certaines pièces japonaises sont exposées.

Un musée incontournable et plutôt unique, qui abrite également un joli café et une belle boutique. Un endroit idéal pour acheter quelques souvenirs et ajoutez une touche de design danois chez vous !

design-danois-scandinave-musee-chaise

Le design d’intérieur est l’une des marques de fabrique de la renommée danoise. ©VisitDenmark

2. Réveillez l’enfant qui sommeille en vous dans les jardins de Tivoli

Saviez-vous que les jardins de Tivoli de Copenhague font partie des trois plus vieux parcs à thème encore en activité du monde ? (le deuxième étant Bakken, une pépite d’authenticité au nord de Copenhague). Situé en plein centre-ville, accolé à la gare centrale, Tivoli Gardens a été fondé en 1843 pour l’aristocratie danoise et la famille royale.

Aujourd’hui, Tivoli offre un panel d’activités pour tous les goûts et tous les âges. Le parc dispose d’une trentaine de manèges, du classique carrousel à l’une des plus anciennes montagnes russes en bois du monde. Au gré des saisons, Tivoli revêt ses habits de printemps, d’été, d’Halloween ou de Noël. Même si le parc évolue en permanence sans abandonner son charme ou ses traditions d’origine, une constante ne change pas : les feux d’artifices chaque samedi soir d’avril à octobre à 23h30.

Vous n’êtes pas un(e) mordu(e) de manèges ? Aucun problème. L’atmosphère mélancolique, le design excentrique et l’architecture étonnante du parc sont autant d’arguments pour vous convaincre de visiter cet incontournable de Copenhague. L’instant nordique vous conseille d’ailleurs de vous rendre à Tivoli à l’aube, pour apprécier le spectacle du soleil couchant et des illuminations qui ajoutent une touche supplémentaire de féerie.

L’entrée de Tivoli est gratuite si vous disposez de la Copenhagen Card. Vous pouvez donc simplement déambuler dans le parc sans débourser une couronne de plus pour faire des manèges, tout en profitant de l’ambiance. A l’inverse, vous pouvez acheter un billet comprenant un nombre de tours de manèges illimités si vous désirez avoir quelques sensations fortes.

Découvrez un article complet pour tout savoir sur les jardins de Tivoli.

jardin-copenhague-tivoli-lieu-a-voir-incontournable

Replongez au pays des merveilles au jardin de Tivoli. ©VisitDenmark

Abonnez-vous à la newsletter !

Recevez un instant nordique une fois par mois livré directement dans votre boîte mail. Un peu comme si c’était Noël toute l’année !

3. Faîtes du kayak en réalisant une bonne action avec Green Kayak Copenhagen

Le port et les canaux de Copenhague a été entièrement transformé au cours des dernières décennies. Ces lieux s’offrent désormais aux habitants comme aux touristes qu’il est bon d’explorer. Il est même possible de nager – presque – partout à Copenhague !

Plusieurs loueurs de kayak proposent des visites guidées, mais L’instant nordique vous recommande de réserver un canoë ou un kayak via Green Kayak. En plus de votre embarcation, vous emmenez avec vous un petit conteneur que vous êtes chargé de remplir des déchets qui vous rencontrerez le long de votre escapade aquatique. Un geste pour l’environnement récompensé par la location 100% gratuite de votre kayak !

Prenez-vous suffisamment en avance pour réserver gratuitement votre kayak sur Green Kayak.

Si vous envisagez d’explorer les canaux de Copenhague de manière plus classique, vous pouvez louer votre kayak chez Kayak Republic. Cette société propose des visites guidées en kayak et des cours axés sur l’apprentissage des techniques de base. Les instructeurs – tous très sympas – vous feront découvrir Copenhague sous un angle différent : le centre-ville, l’Opéra, Christiania et les canaux du sud de la ville.

que-faire-copenhague-kayak-green-kayak-copenhagen

Un petit coup de rame, un grand geste pour l’environnement. ©GreenKayak

4. Plongez dans le détroit de l’Öresund à Kastrup

Kastrup Sea Bath est l’un des nombreux trésors architecturaux du quartier d’Ørestad à Copenhague (sur l’île d’Amager). Conçu comme une installation de plein air, Kastrup Sea Bath a transformé la zone, passant d’une friche industrielle négligée à l’une des spots de baignade les plus prisés de Copenhague.

Les habitants ont baptisé cette belle structure en bois « L’Escargot », tant sa forme en bois rappelle celle d’un céphalopode. Vous y trouverez une piscine, une plage pour accéder à la mer, plusieurs plongeoirs, des toilettes et des vestiaires. Le plus : la vue panoramique sur le détroit et le fameux pont de l’Öresund. Par beau temps, il est également possible de distinguer la Suède et la Turning Tower de Malmö.

Et ce n’est pas parce que vous visitez Copenhague en hiver que vous devrez nécessairement échapper à un petit plouf. Imitez les Danois, friands des baignades en eaux froides : enlevez vos vêtements, prenez une longue inspiration, descendez progressivement dans l’eau tout en vous concentrant votre respiration, piquez une tête… et ressortez aussitôt ! Il parait que ça remet les idées en place ! En Finlande, ils ont même inventé un concept : l’ice floating (flotter sur l’eau gelée).

En plus d’être gratuit, Kastrup Sea Bath se situe à 10 min à vélo du centre de Copenhague ou à 7 min en métro (station Femøren St).

kastrup-sea-bath-se-baigner-copenhague-danemark

Aucun doute que vous ne résisterez pas à l’appel de la mer. ©EUWorld

5. Découvrez le meilleur de la street food scandinave à Reffen

Reffen est incontestablement l’endroit pour découvrir la street food à Copenhague. Un terrain de jeu de 6.000 m2 où plus de 50 chefs et artisans créatifs partagent leur passion de la gastronomie.

A Reffen, gyros, pulled pork burgers, sandwich à la raclette, mafé, curry vert, barbecue argentin et samosas cohabitent ensemble. En parcourant l’immense espace, où chaque stand est construit à l’intérieur d’un conteneur maritime, il est très difficile de faire un choix, tant les plats proposés nous font de l’œil ! Le principe : chaque chef en devenir est sélectionné puis ouvre son pop store pendant trois ans, le temps de peaufiner sa carte et son concept, avant d’implanter pour de bon son restaurant quelque part à Copenhague.

Du jeudi au samedi, l’endroit est particulièrement apprécié de la jeunesse copenhagoise, qui s’y retrouve à l’heure de l’apéro pour déguster un plat savoureux avant de faire la fête dans l’un des hangars de Refshaleøen réaménagés en clubs et en boites de nuit.

reffen-street-food-ou-manger-a-copenhague

Reffen, le temple de la food que l’on mange sur le pouce. ©MigogKBH

6. Participez à un tour gastronomique avec Foods of Copenhagen

Une nouvelle fois en 2021, deux des trois meilleurs restaurants du monde (le Noma et Geranium) ont pignon sur rue… à Copenhague ! Pas facile donc de suivre l’effervescence de la scène gastronomique nordique, même pour les foodies les plus chevronnés. Devenue l’une des capitales mondiales de la gastronomie, Copenhague peut compter sur la créativité de ses chefs pour insuffler un vent toujours frais d’inventivité.

Heureusement, l’équipe de Foods of Copenhagen est là pour vous aider, en proposant une expérience amusante axée sur la gastronomie durable et guidée par des experts locaux. Le tout grâce à des circuits mis à jour en permanence. Le plus ? La possibilité de rencontrer les chefs après avoir déguster leurs mets faits maison.

Attention toutefois : les groupes se composent de 8 personnes maximum afin de miser sur la proximité et la convivialité entre les participants. Vous pouvez dès lors décider de la thématique du tour, tel que le Copenhagen Delicacy Tour (4h), au cours duquel vous découvrirez la spécialité locale : le fameux smørrebrød (accompagné des shots de snaps).

Foods of Copenhagen propose également une visite guidée danoise à vélo pour ceux qui veulent découvrir le charme de Copenhague en dehors des sentiers battus. Et pour les plus intrépides, optez pour la visite nocturne de Vesterbro, le quartier le plus branché de Copenhague. Prévoyez néanmoins un certain budget, environ 230€ / personne.

foodie-tour-copenhagen-visite-ou-manger
Finesse et élégance, maître-mots de la gastronomie nordique. ©TradeShows

7. Rendez hommage aux Vikings et aux familles royales du Danemark à Roskilde

Certes, Roskilde ne se trouve pas dans la région de Copenhague. Mais Roskilde est la destination idéale pour faire une journée d’excursion dans la riche histoire du Danemark. Roskilde, ou le day trip parfait depuis Copenhague.

Dans l’ancienne capitale du royaume, il est impossible de manquer la cathédrale, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Située sur le même lieu depuis 1500 ans, l’édifice qui s’y trouve aujourd’hui ne date « que » du XIIème siècle. Elle peut se targuer cependant d’être la première cathédrale gothique de Scandinavie à être construite en briques. Dès lors, ce style s’est rapidement popularisé et répandu dans toute l’Europe du Nord.

Outre son importance évidente dans le développement de l’architecture religieuse européenne et sa conception impressionnante, la cathédrale de Roskilde abrite également les chapelles funéraires royales où plus de 40 rois et reines du Danemark reposent dans un sommeil éternel. Il s’agit tout simplement du record mondial pour le plus grand nombre de sépultures royales réunis au même endroit !

Visiter la cathédrale de Roskilde est facilement accessible depuis Copenhague grâce aux trains qui passent toutes les 30 min. Sur place, n’hésitez pas à parcourir le petit mais coquet centre-ville et à vous attabler dans un des cafés authentiques. Ici, vous serez loin de la cohue de Strøget, l’artère commerçante de Copenhague !

Bon plan : avec la Copenhagen Card, les transports publics sont gratuits (trains y compris) ainsi que l’entrée de la cathédrale.

que-faire-a-copenhague-visiter-roskilde-danemark

Ca en fait, des têtes couronnées sous une même coupole. ©L’instant nordique

8. Laissez-vous porter par la musique scandinave au musée Ragnarock

Si vous optez pour visiter Roskilde le temps d’une journée (ou plus), vous avez le devoir de vous arrêter au musée Ragnarock.  Ce musée époustouflant récemment ouvert rend hommage à la musique danoise. Il explore son impact sur la société et la façon dont les jeunes se sont emparés de la musique et du rock en particulier pour forger leur propre culture. Comme la cathédrale de Roskilde, l’entrée y est gratuite avec la Copenhagen Card.

Situé dans le quartier de Musicon, à proximité du lieu où se déroule chaque année le célèbre Roskilde festival, l’un des plus grands festivals de musique d’Europe, le Ragnarock Museum For Pop, Rock, and Youth Culture – de son nom complet – propose une architecture audacieuse, des expositions interactives et un parcours enrichissant à travers l’histoire de la musique du siècle dernier.

Ragnarock convie les visiteurs à découvrir de nouveaux genres, parfois inattendus, tout en mettant l’accent sur l’aspect intergénérationnel. Il tire son nom d’une histoire légendaire, celle de la dernière bataille entre les géants et les dieux, là où la Terre renaît à travers les flammes et le chaos.

musee-copenhague-ragnarock-roskilde

Il impose, le musée Ragnarock n’est-ce pas ? ©Realdania

9. Dégustez les spécialités locales à Løgismose

Installé depuis 1982 dans un ancien magasin près du Kastellet, le magasin dédié à la gastronomie nordique Løgismose est à mettre sur la carte de tout visiteur gourmet à la recherche de bons petits produits. Savant mélange entre superette haut de gamme, bar à vin et restaurant sans prétention, il vaut le détour si vous désirez connaître le vrai Copenhague des foodies.

Løgismose, c’est le lieu idéal pour laisser vos papilles tester de nouvelles textures ou de nouveaux goûts, ou simplement pour admirer la sélection de produits de qualité provenant du Danemark, de Scandinavie… et même de France ! Présenté comme si l’on évoluait dans une bibliothèque, Løgismose Vin & Delikatessen rassemble pas moins de 4.000 produits : vins, spiritueux, fruits, jambon, bacon, sauces, pâtes, café, confiture, boulangerie, lait, vinaigre, fromages danois, etc. Une chose est sûre : vous allez vous régaler !

loegismose-restaurant-copenhague-foodie-visite

En été, c’est un spot caché mais très agréable pour un apéro au bord de l’eau. ©Martin Kaufmann

10. Admirez des siècles d’histoire de la couronne danoise à Royal Copenhagen

Depuis 1911, le Royal Copenhagen Flagship Store est installé au centre de Copenhague, dans l’un des bâtiments renaissance les plus iconiques de la ville. Son histoire remonte cependant à des siècles plus tôt. En effet, il s’agissait du seul fabricant danois de produits en porcelaine bénéficiant du patronage royal.

Arrêtez-vous pour explorer les collections historiques du Royal Copenhagen, devenu un passage presque obligé lors d’une visite à Copenhague. Si votre budget vous le permet, leurs assiettes, étuis, tasses, mugs, bols, théières et autres objets de décoration sont autant de souvenirs à rapporter chez vous, que vous garderez probablement toute votre vie.

Seul bémol : leur marque de fabrique, la porcelaine bleue et blanche, est désormais fabriquée en Thaïlande. En revanche, leur gamme botanique Flora Danica est toujours fabriquée au Danemark par 15 artisans.

royal-copenhagen-visiter-copenhague-que-faire-acheter-souvenirs

Presque toute les familles danoises possèdent des pièces de Royal Copenhagen. ©Royal Copenhagen

11. Bouquinez et devenez érudit à la librairie Politikens Boghal

Copenhague possède une sélection plutôt honnête de librairies indépendantes – dont la plupart proposent des titres en anglais. Mais la librairie Politikens Boghal, en plus d’être centenaire, possède ce « petit quelque chose » en plus.

Idéalement situé dans le centre de la ville, juste à côté de la place de l’hôtel de ville, ce temple de la littérature s’étale sur deux étages. Le bâtiment abritait auparavant l’un des plus grands journaux du Danemark, Politiken. La rédaction ayant fait ses cartons, un libraire décida de s’offrir ces murs, avant qu’il ne doive céder la moitié de la propriété.

On y trouve des milliers de livres, des romans anglais classiques aux romans policiers scandinaves, en passant par les arts visuels et les volumes dédiés à l’histoire du Danemark. Les confortables canapés, les fenêtres lumineuses et les espaces à l’abri du brouhaha extérieur en font un lieu où il fait bon s’installer et feuilleter.

que-faire-copenhague-librairie-politiken

A l’extérieur ou à l’intérieur, prenz le temps de savourer un bon livre. ©JP/Politiken Hus

12. Soyez inspiré par l’art au Kunsthal Charlottenborg

Situé dans un bâtiment de briques rouges emblématique, sur lequel s’étirent des lianes de lierre, le Kunsthal Charlottenborg est l’un des plus grands et des plus passionnants espaces d’exposition d’art contemporain d’Europe du Nord. Situé où se dressait jadis le jardin botanique de Copenhague, l’espace d’exposition propose un programme ambitieux qui met en avant de jeunes artistes internationaux et danois dans un cadre à la fois intemporel et moderne. Contrairement à certains musées d’art moderne, le Kunsthal Charlottenborg reste accessible à tout un chacun grâce à la variété d’événements qui s’y déroulent (conférences d’artistes, expositions, concerts, projections de films, etc.).

Vous trouverez également la galerie d’exposition officielle de l’Académie royale danoise des arts, qui abrite également un cinéma d’art et d’essai dont les projections sont comprises dans le prix du billet. L’entrée est gratuite pour les détenteurs de la Copenhagen Card.

gallerie-musee-art-copenhague-kunsthall-charlottenborg

Il n’y a pas qu’à Paris où l’on ose mettre de l’art futuriste. ©Magasinet KBH

13. Prenez le cliché parfait de Copenhague devant l’emblématique port de Nyhavn

En sortant de votre visite du Kunsthal Charlottenborg, vous reconnaîtrez immédiatement la vue qui s’offre à vous. Nyhavn – prononcez « Nuham » -, son port, ses nombreux restaurants et ses façades illuminées et colorées : nulle part ailleurs, vous n’aurez la possibilité de prendre la photo clichée de la ville. Bien qu’extrêmement touristique, Nyhavn reste un lieu incontournable à voir à Copenhague.

Il est intéressant de noter le changement radical de Nyhavn, entre le XVIIe siècle à nos jours. Ce canal dédié à la pêche, autrefois rempli de tavernes, de filles de joie et de marins véreux, s’est entièrement transformé pour devenir désormais l’endroit de la capitale le plus photographié sur Instagram.

Les vrais fans voudront chasser le numéro 67, qui fut la maison de Hans Christian Andersen entre 1845 et 1864, ou le numéro 18, où il vécut de 1871 à 1875 et qui abrite aujourd’hui une boutique de souvenirs à son effigie. Pendant la journée, promenez-vous le long des quais et admirez les maisons colorées et les bateaux historiques. Pour une atmosphère plus joyeuse, laissez-vous porter par les effluves de la gastronomie locale au rythme des bars à jazz. Romantisme garanti !

N’hésitez d’ailleurs pas à taggez @linstantnordique sur vos photos de Copenhague, nous serons heureux de les relayer !

nyhavn_copenhague-incontournable-lieu-a-voir

Nyhavn, LE passage touristique obligé, à pied ou en bateau. ©VisitDenmark

Abonnez-vous à la newsletter !

Recevez un instant nordique une fois par mois livré directement dans votre boîte mail. Un peu comme si c’était Noël toute l’année !

14. Offrez-vous un instant de poésie à l’opéra national de Copenhague

Construit en 2001, l’opéra national de Copenhague se veut être un cadeau au peuple danois offert par la plus grande entreprise du pays, A.P. Møller (secteur maritime). C’est l’un des opéras les plus modernes et les plus beaux du monde, à l’image de l’iconique opéra de Sydney ou celui d’Oslo.

D’une superficie de 41.000 mètres carrées, ses dimensions extérieures impressionnent sur les rives de la Baltique. Ces 14 étages, situés sous le niveau de la mer, et la scène de 1400 places assises ne font pas exception à cette démesure. Composé de marbre de Sicile, de bois d’ébène et d’un toit orné de feuilles d’or, l’opéra de Copenhague fait partie des plus coûteux de la planète. Pour l’anecdote, le coût total prévisionnel de 400 millions d’euros a plus que triplé !

Vous pourrez admirer ses formes généreuses depuis l’autre rive, le long du château d’Amalienborg. Des visites guidées sont organisées tous les jours. Et pour le clou du spectacle, rien de tel que de s’offrir une petite folie un soir de représentation !

opera-copenhague-sydney-billet

L’opéra de Copenhague, joyeux au bord de l’eau ©Henning Larsen

15. Explorez le centre d’architecture danois

Le Danemark tire ses lettres de noblesse en partie grâce à sa longue dynastie d’architectes audacieux et visionnaires, faisant du petit royaume scandinave une place forte de l’architecture. Cette tradition peut s’apprécier dans le Centre d’architecture danois, le point de rencontre incontournable du Danemark en matière d’architecture, de design et de culture urbaine. Son objectif est de favoriser la collaboration entre le secteur de la construction et les architectes.

De cette manière, toute personne impliquée peut contribuer plus harmonieusement au développement futur de l’architecture et de la construction danoise. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir une série d’expositions axées sur la vulgarisation des connaissances en matière d’architecture, d’urbanisme, d’ingénierie… sans oublier les plus grands concepts du design danois.

Le centre d’architecture danois fait partie des visites essentielles pour tous ceux qui s’intéressent à l’architecture.

visiter-copenhague-centre-architecture-danemark-scandinavie

Non, cette photo n’a pas été prise dans un magasin IKEA, mais dans un musée. ©Danish Design Review

16. Découvrez l’art et la culture des pays de l’Atlantique Nord

Installée dans un entrepôt datant de 1767, là où se trouvait jadis l’ancien port de Copenhague, la Maison de l’Atlantique Nord a récemment ouvert comme centre culturel exclusivement dédié à la promotion de la culture de l’Islande, du Groenland et des îles Féroé.

Fruit d’une collaboration entre le Danemark et ces pays, le centre compte trois galeries et abrite également l’ambassade d’Islande et les représentations permanentes du Groenland et des îles Féroé.

Les expositions sont volontairement engagées, dans le but de faire découvrir des artistes trop méconnus du grand public, même du public danois. Films, musiques, danses, débats ponctuent le calendrier événementiel du Nordatlantens Brygge, qui met un point d’honneur à conserver la nature comme fil rouge. Une excellente sortie culturelle à faire en famille ou entre amis, après s’être restauré dans l’un des stands de street food adjacents.

visiter-copenhague-hors-sentiers-battus-musee-groenland

Un musée hors des sentiers battus dédié à l’art islandais, féringiens et groenlandais. ©Stephengg

Partager cet article nordique

A propos

L’instant nordique est la destination numérique de l’actualité et de l’art de vivre scandinave et nordique. Bienvenue sur le premier blog français consacré à la culture danoise, suédoise, norvégienne et finlandaise !

Commencer ici

Nouveau sur le blog ? Cliquez ici pour découvrir le projet !

Suivez-nous :

linstant-nordique-blog-webzine-facebook instagram

Recevez la newsletter !
Les articles
tout chaud
10 faits impressionnants sur le cyclisme à Copenhague

10 faits impressionnants sur le cyclisme à Copenhague

Temps de lecture : 6 minCopenhague est souvent associée à la capitale mondiale du vélo. Un titre qu'elle n'a pas volé, comme peuvent l'attester certaines statistiques. Classée au sommet du classement des villes les mieux aménagées pour les cyclistes, aux côtés...

Vos articles favoris
Vous pourriez aimer

Articles

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *