vincent-bourquin-linstant-nordique

Lancement du blog L’instant nordique : retour sur une semaine incroyable

Temps de lecture : 7 min

Depuis des semaines, je l’attendais avec impatience : le lancement officiel de L’instant nordique, le premier média français et francophone exclusivement consacré aux pays nordiques et scandinaves.

Cette date du 24 février 2021, je l’avais en ligne de mire. Comme la lumière apparaissant au bout d’un tunnel, long et tortueux. Pourquoi le 24 ? Sans aucune raison particulière, si ce n’est qu’il faut bien se lancer dans le grand bain un jour ou l’autre.

Vouloir trop attendre, c’est l’assurance de trouver des prétextes pour repousser l’échéance, encore et toujours. Vouloir se précipiter, c’est augmenter les chances d’aboutir à un projet mort-né. Le destin a choisi ce mercredi 24 comme jour de l’annonciation… et il semble avoir bien fait les choses !

À aucun moment, je ne pensais faire un article dédié au lancement de L’instant nordique. Pourtant, face à l’impact inattendu que cette annonce a eu – avec 0€ investis en communication -, je voulais partager avec vous mon enthousiasme et ma joie du moment. Cette publication fait d’ailleurs écho à la démarche de “building in public” (voir plus bas dans l’article).

Je ne pensais pas non plus publier un article à la première personne du singulier… Mais comment s’attacher à un projet sans l’humaniser ?

Je vous invite donc à lire cet article un peu particulier pour comprendre l’origine du projet, son concept, ses valeurs et son approche de co-construction. 

b
Naviguez dans l'article
$

1. Créateur de ce média, qui es-tu ?

$

2. L’instant nordique, la genèse du projet

$

3. Retour sur un lancement réussi grâce à votre soutien

$

4. Les 3 valeurs de L’instant nordique

$

5. Building in public : on construit le projet ensemble

$

6. Le mot de la fin

Créateur de ce média, qui es-tu ?

Un jour, tu seras journaliste mon fils.” Depuis tout petit, j’ai entendu cette phrase à maintes reprises. Originaire de Besançon (France), la ville natale de Victor Hugo et capitale du pays de Gustave Courbet, je suis né dans les méandres de ces deux immenses personnalités engagées. La plume comme arme de construction massive, le pinceau en gage de mémoire. 

De ces deux aptitudes, mon cœur a toujours penché davantage pour le verbe. Le bac en poche, me voilà parti rejoindre les rangs d’une école de journalisme (Cannes), heureux de pouvoir allier passion des médias et douceur de vivre. On y apprend les rudiments de la profession, ses techniques et l’envers du décor d’un journal télé. Dans de nombreuses rédactions, on retrouve un mot honni : la communication. Jugée trop partiale, défendant l’intérêt personnel au détriment de l’intérêt collectif. 

le-petit-journal-cannes-vincent

Un journaliste en herbe au Festival de Cannes. ©L’instant nordique

Face à tant de haine et pour me faire mon propre point de vue, je décide de rejoindre les rangs de l’ennemi en poursuivant ma formation dans une école de communication (ISCOM). Entre les théories marketing et les cours de création visuelle, je décroche un stage à l’Institut français de Finlande. C’est la révélation. Je comprends rapidement pourquoi Helsinki intègre régulièrement les premières places des meilleures villes où habiter dans le monde ; la sérénité et l’équilibre idéal entre vie pro/vie perso n’est pas qu’une légende ; l’accès à la nature directement en métro finit par asseoir mon attachement pour la capitale finlandaise.

Je ferai de ma vie un pont entre la culture française et nordique, par n’importe quel moyen. Un pont suffisamment solide pour résister aux tentatives de repli sur soi et aussi beau que l’art de vivre d’Europe du Nord.  

Problème : je n’ai pas vraiment d’idée pour concrétiser cette envie.

visiter-göteborg-archipel-linstant-nordique-vincent

A la découverte de Vrångö dans l’archipel de Göteborg. ©L’instant nordique

L’instant nordique, la genèse du projet

Fin de mon cursus de nouveau dans le sud de la France, puis signature de mon premier CDI à Stockholm. Après seulement quelques mois, je suis contraint de revenir à Paris. Là, j’intègre un groupe Facebook, “Les suédois à Paris” dans le but de trouver un tandem linguistique. Deuxième révélation : la force d’une communauté active conduit à des histoires et récits inspirants, tantôt touchants, tantôt incroyables. Une idée germe alors dans ma tête.  

Créer un média pour diffuser ces histoires tout droit venues du nord de l’Europe.

Lancer un blog/média oui, mais pas un média traditionnel. Pas ceux qui relaient 70% de faits divers et d’actualités anxiogènes. J’avais l’ambition de créer une plateforme dédiée aux initiatives positives pour que chacun puisse inspirer et s’inspirer de l’art de vivre nordique. À ce propos, vous connaissez la différence entre pays nordiques et Scandinavie ?

Pendant des mois, je travaille d’arrache-pied pour trouver un concept hybride. Mon souhait : allier le travail journalistique et celui de communication créative. En avant pour développer un site, rédiger les contenus, définir l’identité du blog, trouver des sujets inédits,.. Un travail de l’ombre pour lequel je n’arrivais plus à cacher mon excitation.

Abonnez-vous à la newsletter !

Recevez un instant nordique une fois par mois livré directement dans votre boîte mail. Un peu comme si c’était Noël toute l’année !

Retour sur un lancement réussi grâce à votre soutien

Si un jour, j’avais imaginé que ce lancement aurait eu un tel impact – avec 0€ de communication investis pour rappel -, je ne l’aurais pas cru. Sincèrement.

On est mercredi 24 février. Un onglet LinkedIn est ouvert, un grand verre d’eau citronné posé à côté de l’ordinateur. Après un long moment d’hésitation, j’appuie sur la gâchette de la souris. “Publier.”

Et là, c’est le raz-de-marée.

Sur LinkedIn, ma publication dépasse les 200 “likes” en quelques heures, je reçois des messages de soutien d’inconnus, des internautes veulent rejoindre le projet, les premières marques me contactent pour envisager de futures collaborations,…

comment-lancer-un-blog-linkedin

Dans ces moments-là, mieux vaut couper les notifications. ©L’instant nordique

Sur Instagram, le compte engrange ses premiers abonnés. De 4 avant le lancement, on passe à 160 followers sur le compte @linstantnordique. Une nouvelle fois, la magie opère : je reçois des messages de soutien par dizaine. Des amis, des amis d’amis, des amis d’amis d’amis,… repartagent en story l’information du lancement de ce nouveau média exclusivement dédié à l’art de vivre scandinave et nordique. Au total, +60 story sont partagées en français, en anglais, en suédois, en danois ou en finnois. Rien que pour ça, je vous dis merci !

Certains journalistes me contactent pour aborder ensemble mon projet. L’aspirant journaliste en herbe que j’étais n’en revient pas : je suis même invité à venir en plateau pour présenter mon média – “pitcher mon projet” dans le jargon startup.

traffic-lancement-blog-linstant-nordique

Les chiffres de Google Analytics après le lancement officiel du site. ©L’instant nordique

Même scénario concernant les souscriptions à la newsletter. Une heure après le lancement de L’instant nordique, je reçois un mail de Poptin, l’outil d’envoi de newsletters : j’ai dépassé la limite du nombre d’abonnés.

Pour pallier cet engouement certain et ne pas laisser des internautes sur le côté, je sors le portefeuille et passe au “Plan Pro” de l’outil. Mon premier investissement en communication que j’espère fructueux. Objectif : atteindre la barre symbolique des 1.000 abonnés avant la fin de l’été ! 

Et je compte sur votre aide pour réussir ce challenge. Je vous invite donc à partager à votre entourage les articles de L’instant nordique si le contenu vous plaît !

cle-succes-lancer-un-media-en-ligne

+250 inscriptions à la newsletter en 24h, on part sur des statistiques incroyables. ©L’instant nordique

Authenticité, engagement et positivité : les valeurs de L’instant nordique

La mission de L’instant nordique est simple : créer des contenus de qualité inspirants sur des sujets bénéfiques pour la planète, la société, le corps ou l’esprit. Vous retrouvez ainsi plusieurs grandes thématiques (gastronomie, culture, voyage, portraits-rencontres, actualité) traitées avec passion et en toute indépendance.

Parce que je souhaite que le contenu soit (au moins) aussi beau que le contenant, je m’engage à suivre une ligne éditoriale bien précise.

Authentique : chaque mois, +92 millions d’articles sont publiés en ligne (source : Alioze, 2020). Un nombre d’autant plus impressionnant qu’il ne cesse d’augmenter année après année. Qui dit quantité dit malheureusement parfois piètre qualité. Sur L’instant nordique, nous ne publierons que des contenus créés de nos propres mains, avec des informations toujours vérifiées et un point de vue inédit.

Engagée : avec l’apparition des fake news et des (fake) influenceurs, il devient nécessaire de prendre position pour des causes que l’on estime justes. C’est dans cette démarche que s’inscrit le projet de L’instant nordique. Des causes suffisamment honorables pour que l’on décide d’y consacrer un relais sur ce média et/ou les réseaux sociaux. Comme le disait Henry Maret, “on ne peut pas être neutre. Le silence est une opinion.”

Positive : le contexte actuel nous le rappelle assez : les moments d’évasion sont en sursis. À chaque jour son lot de mauvaises nouvelles et d’informations anxiogènes. En créant L’instant nordique, je souhaite contribuer à un journalisme positif – également appelé journalisme de solutions – et diffuser un maximum de bonnes ondes. Je suis convaincu que cette nouvelle approche peut ouvrir des perspectives infinies.

Building in public : suivez l’évolution du projet de l’intérieur

Vous l’aurez sans doute compris, je suis sur un petit nuage au moment où j’écris ces lignes – il est 23h30, un samedi soir, la nuit risque d’être longue ! 

Depuis le début, je me suis fait une promesse : cette nouvelle aventure entrepreneuriale, je veux la documenter et la partager à la communauté en toute transparence – en marketing, on parle d’une stratégie de « building in public« . Je publierai donc à chaque fin de mois un article bilan des 30 derniers jours en détaillant les réussites, les projets en cours, les déconvenues, les galères et les objectifs du mois à venir. 

J’ai déjà reçu de nombreux messages pour connaître les coulisses de l’aventure, comment monter un projet entrepreneurial, comment lancer un blog en ligne, les techniques d’organisation pour mener de front un CDI et un side project – car oui, en parallèle de L’instant nordique, j’occupe un poste de directeur marketing dans une startup,… En plus du format des articles du blog, je privilégierai les réseaux sociaux (Instagram et Facebook) pour partager au quotidien les coulisses du projet. Je vous solliciterai d’ailleurs sans doute par l’intermédiaire de quizzs ou de questions ouvertes sur des points précis.  

Ceci est mon dernier souhait : faire participer la communauté dans le projet – jusqu’à prendre des décisions ensemble !? – et bâtir ensemble LE média de référence sur les pays scandinaves et nordiques. 

Le deal ? Je vous apprends des choses sur ces pays fantastiques et en échange, vous me soutenez activement dans le développement de cette aventure humaine et entrepreneuriale. Alors, partant(e) ?

Le mot de la fin

C’est incroyable ! J’ai envie de tout vous dire maintenant, mais la magie s’estompe si la part de mystère s’envole. On n’a jamais vu le cinéaste suédois Ingmar Bergam dévoiler l’épilogue de l’intrigue au début d’un film. Je garde donc quelques surprises pour les prochaines semaines, vous ne devriez pas être déçus ! 

Merci pour votre soutien et du fond du cœur, bienvenue dans la communauté !

 “Le plus grand ennui, c’est d’exister sans vivre.” Victor Hugo

 

Partager cet article nordique

A propos

L’instant nordique est la destination numérique de l’actualité et de l’art de vivre scandinave et nordique. Bienvenue sur le premier blog français consacré à la culture danoise, suédoise, norvégienne et finlandaise !

Commencer ici

Nouveau sur le blog ? Cliquez ici pour découvrir le projet !

Suivez-nous :

linstant-nordique-blog-webzine-facebook instagram

Recevez la newsletter !
Les articles
tout chaud
Vos articles favoris
Vous pourriez aimer

Articles

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *