ville-town-svalbard-longyearbyen-norway-artic-city

Le Svalbard : 10 faits insolites qui vont vous étonner

Temps de lecture : 9 min

Le Svalbard, ce territoire trop glaciaire dont même les valeureux Vikings n’ont pas voulu. Situé à une latitude comprise entre 74° et 82° nord, le Svalbard est la définition même de l’éloignement.

On pourrait croire qu’il n’y a presque rien à raconter à son sujet. Et pourtant, cet archipel appartenant à la Norvège recèle de faits insolites ou parfois étonnants.

Région la plus septentrionale du monde, on trouve par exemple au Svalbard l’hôtel le plus au nord de la planète, un magasin d’alcool, un cinéma, une bibliothèque et même un food truck à kebab.

Mais la liste des fun facts est en réalité bien plus longue. Voici une compilation des informations à connaître sur le Svalbard pour briller en société.

L’archipel du Svalbard, les fun facts à connaître

1. Tout le monde a le droit d’habiter au Svalbard

Le Svalbard c’est comme l’Eglise, chacun y est le bienvenue. ©Janik Rohland

En vigueur depuis 1925, le traité de Svalbard qui définit la souveraineté de la Norvège sur l’archipel renferme des clauses relativement étonnantes. En plus de ne pas avoir besoin de visa pour accéder aux îles – encore faut-il vouloir y aller – il est stipulé que de tous les signataires de ce traité possède de fait le droit d’y vivre. Une procédure extrêmement simplifiée, bien loin des innombrables démarches administratives de certains États. 

C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on trouve une multitude de nationalités parmi les résidents permanents sur le territoire, la plupart concentrés dans la capitale Longyearbyen. Toutefois, ce droit ne constitue pas une « porte dérobée » dans le système d’immigration norvégien. Par exemple, les années de vie au Svalbard ne comptent pas dans le temps nécessaire pour demander un permis de séjour permanent.

2. Sur l’archipel du Svalbard, il est obligé de porter une arme à feu hors des colonies

hike-svalbard-arme-protection-ours-polaire

De jour comme de nuit, au Svalbard sortez couvert. ©Unsplash

Depuis 2012 et suite à un tragique événement, le gouverneur du Svalbard exige que toute personne se rendant en dehors des villages et colonies ait les moyens d’effrayer un ours polaire. Cela signifie que le port d’une arme à feu est obligatoire, et que des objets comme les pistolets lance-fusées sont également fortement recommandés.

Il est cependant interdit d’utiliser une arme à l’intérieur des colonies. Plusieurs des magasins, restaurants et autres bâtiments publics accrochent d’ailleurs des panneaux « armes à feu interdites » sur les portes principales.

3. Le Svalbard est le seul désert d’Europe

desert-europe-svalbard-norvege-calotte-glaciaire

On comprend mieux pourquoi même les Vikings n’y ont pas élu domicile. ©Unsplash

En raison de ses roches et de ses glaces, de ses températures froides et de son faible taux d’humidité, le Svalbard se trouve dans la partie nord de notre planète appelée « désert arctique ». La région reçoit des précipitations minimales et l’air y est presque aussi sec que dans un désert « chaud ».

Cependant, les températures moyennes au Svalbard ont augmenté rapidement ces dernières années et le climat s’humidifie à vu de nez. Preuve en est : au début de l’année, le Svalbard a enregistré son 100e mois consécutif de températures supérieures à la moyenne !

4. Moins de 10% du Svalbard est recouvert de végétation

paysage-arctique-pole-nord-svalnbard-vince-gx

Pas de problème de distanciation sociale ici. ©Vince GX

La plupart des îles sont couvertes de roches et de glace, ce qui rend la végétation presque impossible à pousser. La photo ci-dessus n’est donc pas exactement fidèle à l’identité visuelle du Svalbard ! Cependant, presque impossible n’est signifie pas pour autant impossible. La flore du Svalbard est étonnamment diversifiée, bien que sur de petites surfaces.

Le courant fort et chaud de l’Atlantique Nord, le Golf Stream, termine sa course au niveau du Svalbard, créant ainsi un climat étonnamment favorable le long de la côte ouest et dans les parties intérieures moins océaniques du Spitzberg. Les gradients climatiques et la diversité des substrats rocheux créent une grande variété d’habitats, ce qui se reflète dans la flore intrigante du Svalbard

5. Il est possible d’apercevoir des aurores boréales en pleine journée en hiver au Svalbard

aurore-boreales-pole-nord-norvege-svalbard

Probablement l’un des plus beaux lever de soleil au monde. ©Visit Norway

Qui n’a jamais entendu parler des aurores boréales, ces danses d’ondes magnétiques fluorescentes qui illuminent le ciel de l’Europe du nord en hiver ? Pour espérer les apercevoir, il faut normalement se trouver en pleine obscurité, et donc in fine en pleine nuit.

Or le Svalbard se situe si au nord de notre hémisphère que le soleil ne se lève pas pendant quatre mois en hiver. Pendant presque trois de ces mois, il fait complètement noir toute la journée, ce qui permet de voir les aurores boréales à toute heure du jour. En octobre et février, vous pouvez donc profiter de l’incroyable lumière bleue de l’Arctique pendant la journée, et chasser les aurores boréales la nuit.

6. Sur 47 parcs nationaux en Norvège, 7 se trouvent au Svalbard

parc-nationaux-norvege-svalbard-pole-nord

Vous reprendrez bien un peu de randonnée ? ©Svalbard.com

Les parcs nationaux de Norvège sont créés pour assurer la préservation de la nature pour les générations futures. Ils sont dispersés dans toute la Norvège, 85 % d’entre eux étant montagneux.

Au Svalbard, 60% des terres sont protégées. Les sept parcs nationaux qui s’y trouvent font tous référence à des termes géologiques glaciaires ou à des explorateurs scandinaves renomés : Forlandet, Indre Wijdefjorden, Nordenskiöld Land, Nordre Isfjorden, Nordvest-Spitsbergen, Sassen-Bünsow Land et Sør-Spitsbergen. Les montagnes, les glaciers et les îles du parc national de Nordvest-Spitsbergen abritent les principaux monuments historiques, notamment d’anciennes stations de chasse à la baleine et des cimetières.

7. Il y a plus d’ours polaires que d’habitants au Svalbard

ours-blanc-polaire-banquise-hans-jurgen-mager

Vu le rythme de la fonte des glaces, pas sûr que ce fait soit encore d’actualité dans quelques années. ©Hans Jurgen Mager

La population du Svalbard varie selon les saisons mais a tendance à osciller entre 2 500 et 3 000 habitants. Presque tout le monde vit dans la capitale, Longyearbyen.

Mais les vrais natifs de ces îles sont les ours polaires. Leur nombre a en fait augmenté ces derniers temps et se situerait autour de 3 500. Bien qu’ils restent généralement à l’écart des colonies, le réchauffement climatique fait diminuer leur territoire de banquise et certains, souvent affamés, n’hésitent plus à s’approcher des bâtiments dans l’espoir de se rassasier.

8. Il n’est pas autoriser de donner naissance au Svalbard

activite-musher-chiens-de-traineau-svalbar-sandgrouse-travel

Seuls les chiens de traîneaux possèdent ce droit au Svalbard. ©Unsplash

Le cercle de vie n’existe pas sur une terre si éloignée, tout au nord du cercle polaire. L’une des résultantes de cet éloignement extrême, il est normalement impossible de naître au Svalbard. A quelques semaines de l’accouchement, la femme enceinte doit se faire rapatrier sur le continent, autrement dit dans une ville norvégienne, pour pouvoir donner naissance en toute sécurité.

En revanche, les enfants ne sont pas absents du paysage du Svalbard puisque Longyearbyen abrite un jardin d’enfants, une école et un club d’activités sportives.

9. Il est interdit d’être enterré au Svalbard

longyearbyen-nuit-polaire-capitale-svalbard

Ni cimetière ni sépulture. Chaque corps est rapatrié en Norvège. ©Visit Longyearbyen

Tout comme il est communément impossible de naître au Svalbard, il n’est également pas possible d’y mourir. Ou plutôt d’y être enterré. La raison de ce drôle de fait provient du permafrost qui empêcherait les corps de se décomposer de manière naturelle.

Il existe pourtant un petit cimetière mais il a cessé d’accepter les « nouveaux arrivants » dans les années 1950. La crainte que les corps préservés ne contiennent encore des traces d’un virus de la grippe ayant tué sept mineurs quelques décennies auparavant était bien trop grande. Le Père Noël n’y aura donc pas sa sépulture.

10. L’avenir de l’humanité repose en partie sur le Svalbard

seed-vault-centre-recherche-norvege-svalbard-pole-nord

Le Seed Vault aurait inspiré plusieurs films, dont Inception. ©Karl Erik Janssen

Ouverte en 2008, la Global Seed Vault est construite dans le roc au-dessus de l’aéroport de Longyearbyen. Près d’un million d’échantillons de semences du monde entier y sont stockés, avec une capacité totale jusqu’à quatre fois supérieure.

On pense généralement que le but de la chambre forte est d’aider l’humanité à redémarrer en cas de catastrophe mondiale majeure. Si c’est vrai, la chambre forte a déjà fait ses preuves. En 2015, la voûte a rendu quelques graines aux scientifiques syriens qui s’efforçaient de les préserver et de les dupliquer face aux conflits.

Envie d’en savoir plus sur d’autres fun facts en Norvège ? D’autres curiosités culturelles sont à découvrir dans cet article

Partager cet article nordique

A propos

L’instant nordique est la destination numérique de l’actualité et de l’art de vivre scandinave et nordique. Bienvenue sur le premier blog français consacré à la culture danoise, suédoise, norvégienne et finlandaise !

Commencer ici

Nouveau sur le blog ? Cliquez ici pour découvrir le projet !

Suivez-nous :

linstant-nordique-blog-webzine-facebook instagram

Recevez la newsletter !
Les articles
tout chaud
Vos articles favoris
Vous pourriez aimer

Articles

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *