Les 13 plus beaux châteaux du Danemark

Temps de lecture : 9 min

En évoquant le Danemark, on imagine souvent les façades colorées du port de Nyhavn, les innombrables vélos qui déferlent dans les villes ou les œuvres architecturales modernes et éco-responsable. Pourtant, s’il y a un domaine dans lequel les Danois n’ont rien à envier à d’autres cultures, c’est bien celui de la préservation de châteaux séculaires aux styles hétéroclites.

Petite nation du Nord de l’Europe, le Danemark n’en reste pas moins un territoire au riche passé, entre ses villages authentiques et son patrimoine unique.

Sur cette terre scandinave, l’aristocratie a toujours tenu une place essentielle dans la société. Pour preuve : les centaines de châteaux qui jalonnent le Jutland, la Fionie ou le Sjælland.

A L’Instant nordique, nous avons toujours voulu goûter à la vie de château. Voici donc une liste non exhaustive des demeures, palais, bastides et autres forteresses à explorer au Danemark.

1. Le château d’Egeskov (Egeskov Slot)

Encore habité par un comte, le château d’Egeskov fait figure de l’une des excursions immanquables au Danemark. Situé sur l’île méridionale de Funen, à quelques encablures d’Odense, il s’agit d’un des châteaux d’eau les mieux entretenus et les plus beaux d’Europe. Erigé au milieu du XVIème siècle, l’édifice avait à l’origine la mission de défendre la contrée, comme en atteste les superbes douves carrées qui l’entourent. Egeskov (chêne en danois) est le fruit d’une légende : on affirme qu’une forêt entière de chênes fut abattue pour sa construction.

Aujourd’hui, Egeskov Slot est surtout apprécié pour sa vingtaine de jardins thématiques : roserais, jardin musical, jardin de type Renaissance, jardin à l’anglaise, potager… La superficie du parc est le terrain de jeu parfait pour organiser un cache-cache géant en famille ou tenter de retrouver son chemin dans le
labyrinthe végétal.

A l’intérieur, les pièces offrent aux visiteurs un excellent aperçu du mode de vie des nobles à travers les siècles. Salles de chasses, de réception et chambres à coucher se succèdent et renferment des pièces en porcelaines sublimes et quelques trésors exotiques, à l’image de cornes d’impala. Le château d’Egeskov accueille également des expositions régulièrement. A ne pas manquer : les collections de vieilles voitures, de motos et de carcasses d’avion.

Adresse : Egeskov Gade 18, 5772 Kværndrup, Danemark
Se rendre à Egeskov : En voiture – A 30min au sud d’Odense, 2h de Copenhague
Horaires d’ouverture : 25 avril au 31 août, du mardi au dimanche de 10h à 18h
Tarifs : 199DKK (27€) en basse saison, 219DKK (30€) en haute saison
Site web : https://www.egeskov.dk/
– Infos pratiques.

2. Le château de Spøttrup (Spøttrup Borg)

Situé à seulement 30 minutes de Skive, dans le nord du Jutland, le château de Spøttrup n’est pas visible à première vue depuis la route. Il demeure bien abrité à l’intérieur de ses murailles tout droit sorties d’une série épique version Game of Thrones. L’été reste la meilleure saison pour le visiter, lorsque le musée du château est ouvert au public. Faites le tour de son parc et admirez ce morceau d’histoire du Danemark.

Élégante bâtisse bordée de douves, le château de Spøttrup n’est accessible qu’aux plus curieux des badauds. En effet, un imposant massif d’arbustes le dissimule de la route et en fait une visite particulièrement appréciable. L’édifice est un vestige à lui seul de l’histoire religieuse du pays. En 1520, 16 ans avant l’établissement de la Réforme, instaurant le luthéranisme comme Église d’État, un riche comte décida d’ériger l’un des plus imposants bâtiments du pays de l’époque en l’honneur de sa femme. Fervent catholique, il ne put malheureusement pas conserver son château, toute propriété détenue par un catholique étant confisquée par l’État.

Aujourd’hui et grâce à un travail de restauration, le château est remarquablement conservé. Une cheminée étonnante, construire à même le mur, est intéressante à voir, au même titre que le coffre fort du XVIème siècle renfermant des bijoux d’époque.

Adresse : Borgen 6A, Spøttrup, Danemark
Se rendre à Spøttrup : En voiture, à 35min d’Holstebro et de Viborg, 1h45 d’Aarhus
Horaires d’ouverture : avril à octobre, du mardi au dimanche, de 11h à 17h
Tarifs : 80DKK (11€)
Site web : https://museumsalling.dk/
– Infos pratiques.

3. Le château de Rosenholm (Rosenholm Slot)

Si vous aimez les briques rouges, vous êtes au bon endroit. Aussi atypique que majestueux, le château de Rosenholm repose sur un îlot et fait ressortir sa grâce au coucher du soleil avec le splendide effet miroir dans l’eau qui l’entoure. Officiellement le plus ancien châteaux familial du Danemark, le château de Rosenholm tire son inspiration architecturale de l’Italie du XVIème siècle. Fondé par l’influente famille Rosenkrantz, il a connu une modernisation en 1740 en ajoutant des ailes au style plus baroque ainsi que la création d’un jardin floral de 5ha. Moins visité que ces homologues Amalienborg ou Egeskov, Shakespeare ne s’y était pourtant pas trompé en choisissant ce nom pour le château qui figure dans son oeuvre Hamlet.

Adresse : 119 Rosenholmvej, 8543 Hornslet, Danemark
Se rendre à Rosenholm : En voiture – A 30min d’Aarhus, 1h15 d’Aalborg
Horaires d’ouverture : 15 juin au 15 août, tous les jours de 11h à 16h
Tarifs : 75DKK (10€)
Site web : https://rosenholm.dk/
– Infos pratiques.

4. Le château de Voergård (Voergård Slot)

Incontournable si vous visitez le Jutland, le château de Voergård vous rappellera probablement un petit bout de France. Normal, puisqu’il s’agit de la propriété du comte danois E. Oberbech-Clausen, qui fit fortune en France et se maria avec la veuve du comte Chenu-Lafitte, une famille française fortunée.

Outre ses douves défensives, l’édifice renferme quelques œuvres d’art particulièrement intéressantes, comme un tableau du peintre Raphaël, un de Rembrandt ou encore deux de Fragonard. A l’époque, tout était fait pour imiter l’art de vivre à la française, avant que le fantôme du comte n’hante l’endroit et soit déserté par ses habitants.

Aujourd’hui, vous pouvez contempler la collection d’art sans crainte d’être jeté dans les douves, avec une visite guidée si vous le désirez.

Adresse : Voergård, Dronninglund, Bronderslev 9330, Danemark
Se rendre à Voergård : En voiture – A 30min d’Aalborg, 40min d’Hjørring
Horaires d’ouverture : du 9 avril au 29 Novembre, tous les jours, de 11h à 16h
Tarifs : 110DKK (13€)
Site web : https://www.voergaardslot.dk/
– Infos pratiques.

5. Le château de Vordingborg (Vordingborg Slot)

Communément appelée la Tour de l’Oie, le château de Vordingborg fait figure d’arrêt obligé sur la route qui relie le Sjaelland à l’Allemagne. Autrefois centre de pouvoir politique et militaire, de nombreux rois y ont pris leurs quartiers. Ainsi, Valdemar I (Valdemar le Grand), Valdemar II et Valdemar IV ont tous régné dans le château. Le premier château de Vordingborg fut bâti en 1160.

Quelques années plus tard, le code civil du Jutland « Codex Holmiensis » y a même été signé. Dans les années 1360, la forteresse était le plus grand château royal du pays.

Pour l’anecdote, l’oie d’or placée au sommet de la tour avait pour but de défier de la Ligue hanséatique allemande. Cette puissante organisation, en guerre contre le roi Valdemar, n’a jamais réussi à asseoir sa souveraineté de l’autre côté de la rive. En représailles, ce dernier a souhaité se moquer de ses rivaux en prétendant avoir davantage peur d’une bande d’oies caquetantes que de la Ligue hanséatique.

Aujourd’hui, il s’agit d’une jolie excursion dans cette ville pittoresque et une belle occasion d’explorer des ruines quasi millénaires !

Adresse : Slotsruinen 1, 4760 Vordingborg, Danemark
Se rendre à Vordingborg : En voiture – A 1h de Copenhague, 30min de Naestved
Horaires d’ouverture : 4 avril au 18 octobre, du mardi au dimanche, de 10h à 16h
Tarifs : 125DKK (17€)
Site web : http://www.danmarksborgcenter.dk/en
– Infos pratiques.

6. Le château de d’Aalborg (Aalborghus Slot)

Malgré ses dimensions importantes, son nom peut en tromper certains. Le château d’Aalborg n’en est pas un à proprement parler, mais plutôt une demeure royale. Avec près de 500 ans d’histoire, elle reste dans l’ombre d’autres édifices majeurs, pour le plus grand bonheur des touristes à la recherche d’escapades alternatives. Il est possible de visiter les différents bâtiments à colombages rouges et ses jardins bien entretenus, dont le vert contraste avec la pureté du blanc des façades. Construit à partir de 1539, l’endroit a connu plusieurs épisodes de rénovation pour devenir aujourd’hui un musée de plein air à taille humaine.

Adresse : Slotspladsen 19000 Aalborg, Danemark
Se rendre à Aalborghus : Au centre-ville d’Aalborg, en voiture à 1h15 d’Aarhus
Horaires d’ouverture : 1er mai au 31 Octobre, du lundi au vendredi, de 8h à 21h
Tarifs : Gratuit
Site web : http://www.aalborghus.dk/en
– Infos pratiques.

7. Le château de Dragsholm (Dragsholm Slot)

Si vous aimez les histoires d’horreur et paranormales, le château de Dragsholm peut vous offrir quelques frissons. Pour un bon nombre d’amateurs d’émotions fortes, ce lieu de villégiature est considéré comme l’un des plus hantés d’Europe et abriterait plus de 100 fantômes et esprits. Parmi eux : un seigneur intriguant, le comte de Bothwell, la fameuse dame blanche qui fut encastrée dans le mur principal et la dame grise, prête à veiller sur les habitants d’un oeil protecteur.

Perché sur un petit iselt dans la province du Sjaelland, le château de Dragsholm est l’un des plus anciens bâtiments de la région. Depuis 800 ans, il trône fièrement face à la mer et peut se targuer d’être le seul château du nord du Danemark à avoir survécu à la guerre civile entre 1534 et 1536.

Convertie pendant quelques décennies en prison, Dragsholm Slot accueille aujourd’hui petits et grands pour savourer une excellente cuisine nordique (1 étoile au Guide Michelin) et propose d’y séjourner… âme sensible s’abstenir !

Adresse : Dragsholm Allé 1, 4534 Hørve, Danemark
Se rendre à Dragsholm : En voiture – A 45min de Roskilde, 1h10 de Copenhague
Horaires d’ouverture : Tous les jours de l’année
Tarifs : A partir de 2095DKK/nuitée (280€)
Site web : https://en.dragsholm-slot.dk/
– Infos pratiques.

8. Le château de Rosenborg (Rosenborg Slot)

Rares sont les châteaux de la Renaissance implantés au cœur d’une capitale. C’est le cas du château de Rosenborg, construit au début du XVIIème siècle par le roi Christian IV. Résidence d’été officielle de la couronne danoise, il est particulièrement apprécié des Danois pour l’atmosphère de tranquillité qu’il dégage en plein centre de Copenhague.  

Les hautes tours et les murs de brique rouge impose un certain respect face à ce bâtiment réellement historique. Cette chape invisible qui émane du lieu est encore davantage accentué grâce à la splendeur du jardin du roi, aussi verdoyant que paisible.

À l’intérieur, vous prenez part à un voyage dans le temps pour découvrir l’épopée de la couronne du Danemark. La visite des pièces royales de Rosenborg est une ode au faste et à l’ostentation, qui peut en rebuter certains. L’apothéose de ce parcours à travers les siècles prend place en entrant dans la Salle des chevaliers. C’est à cet endroit précis que les couronnement ont eu lieu dont les derniers témoins sont les trois lions d’argent grandeur nature.

Adresse : Øster Voldgade 4A, Copenhague, Danemark
Se rendre à Rosenborg : En métro ou S-Tog, station « Nørreport » – En bus, ligne 6A, 5A, 14 et 26
Horaires d’ouverture :
Tarifs : Gratuit avec la Copenhagen Card
Infos pratiques.

9. Le château de Frederiksborg (Frederiksborg Slot)

Il est de coutume de présenter le château de Frederiksborg comme le plus majestueux de Scandinavie. Un titre qui ne serait pas volé à en croire l’opulence des façades et la richesse des salles intérieures.

Initialement résidence royale, le château de Frederiksborg a accueilli toutes les dynasties de la famille royale danoise. Erigé par le souverain Christian IV à Hillerød, l’endroit laisse deviner toute l’effervescence qui devait s’y échapper par les longues journées estivales. Haut lieu diplomatique, il symbolise les ambitions pourtant grandes d’un si petit royaume.

Depuis 1878, Frederiksborg abrite le Musée de l’histoire nationale, si cher à un certain J.C. Jacobsen, créateur de l’enseigne des célèbres brasseries Carlsberg. Depuis lors, la collection rassemble 500 ans d’histoire et permet de déambuler au fil de époques et des styles.

A l’intérieur, les chambres sont largement décorées de portraits d’aristocrates, de peintures de guerre et de conquêtes et d’objets d’arts décoratifs en matériau noble. Attardez-vous devant les tapisseries remarquablement restaurées, notamment dans la salle des Chevaliers (Riddershalen) et dans la salle Valdemar. Faites enfin un saut dans la chapelle du Couronnement (Slotskirken) avant de profiter du magnifique jardin baroque réhabilité à partir des plans de l’époque. Les trois terrasses jalonnées de cascades et de fontaines offrent un panorama de plénitude absolue, en sirotant une boisson fraîche à l’ombre des haies de buis ou d’un arbre taillé au millimètre.

Adresse : Frederiksborg Castle, Hillerød 3400, Danemark
Se rendre à Frederiksborg : En voiture – A 15 min d’Helsingor, à 30 min de Copenhague et de Rosklide
Horaires d’ouverture : Tous les jours de l’année
Tarifs : 75DKK (9€€)
Site web : https://dnm.dk/en/
– Infos pratiques.

10. Le château de Kronborg (Kronborg Slot)

2000 pièces pour une chasse au trésor grandeur nature, ne serait-ce pas l’endroit idéal pour retomber en enfance ? Avec de telles dimensions, on comprend mieux pourquoi ce château a inspiré Shakespeare pour planter le décor du conte d’Hamlet de Shakespeare.

Le château de Kronborg, et plus largement la ville d’Helsingor, n’a pas attendu le dramaturge britannique pour se faire un nom. Niché à l’embouchure du détroit de Sound, il devient dès 1429 la porte d’entrée de la mer Baltique. A cet époque, tout navire désireux de naviguer en mer Baltique devait s’acquitter d’un laisser-passer aux gouvernants. Presque 2 millions d’équipages ont accosté ainsi dans la cité jusqu’en 1857, date à laquelle ce droit de passage fut abolit. De cette façon, la forteresse maritime est devenue un symbole de la puissance du Danemark, qui générait à la fois des revenus importants mais était également utilisée comme instrument politique et commercial majeur. En 2000, le château de Kronborg a intégré la liste des bâtiments classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

La façade en grès caractéristique de la Renaissance se compose de 4 ailes, renfermant une cour agréable et spacieuse. Le château, richement décoré d’ornements, mérite au moins la visite de la salle du Banquet, l’une des plus belles salles de réception scandinave de cette époque.

En bonus donc, la chasse au trésor éclairée à la simple lueur de votre lampe à l’huile pour voyager quelques siècles dans le passé.

Adresse : Kronborg 2 C, 3000 Helsingør, Danemark
Se rendre à Kronborg : En voiture – A 35 min de Copenhague, 2h30 de Göteborg (via le ferry)
Horaires d’ouverture : Toute l’année, du mardi au dimanche – De 10h à 16h
Tarifs : 95DKK (12€) Gratuit pour les enfants
Site web : https://kongeligeslotte.dk/en/
– Infos pratiques.

11. Le palace de Marselisborg (Marselisborg Slot)

Le palais de Marselisborg est une histoire d’héritage. Construit en 1661 par le roi Frederik III, ce dernier fut obligé de le vendre à un riche marchand hollandais pour éponger ses dettes. Un certain Gabriel Marselis. Ce n’est qu’à la fin du XIXème siècle qu’il passa de nouveau sous pavillon danois via l’achat du domaine par la ville d’Århus. Le palais est désormais le lieu de villégiature d’été et des festivités de Noël de la famille royale du Danemark.

Seul l’immense parc à l’anglaise est en libre accès aux visiteurs. Quelques étangs parsèment les collines et la forêt environnante. Le principal centre d’intérêt reste la traditionnelle exposition d’art à ciel ouvert, située entre une splendide roseraie et le potager royal.

Enfin, le palais de Marselisborg attire bon nombre de curieux tous les jours à midi lorsque la Reine y réside ; chacun veut repartir avec son cliché en compagnie d’un garde royal, une fois la relève terminée.

Adresse : Kongevejen 100, 8000 Aarhus, Danemark
Se rendre à Marselisborg : En bus – Ligne 17 ou 100, arrêt Mindeparken / En voiture – A 3h de Copenhague
Horaires d’ouverture :
Tarifs : Gratuit
Site web : http://kongehuset.dk/slotte-og-kongeskibet/marselisborg-slot
– Infos pratiques.

12. Le palais Christiansborg (Christiansborg Slot)

Copenhague, en tant que capitale, compte de nombreux édifices majeurs. Tous ne se valent en prestige, mais le palais de Christiansborg fait figure d’un incontournable. En effet, il héberge les instances politiques du
royaume : Parlement, Bureaux du Premier Ministre et Cour Suprême.

Il est néanmoins possible d’accéder à l’intérieur, notamment dans la salle de réception qui sert toujours pour les visites officielles des autres chefs d’Etat. Les tapisseries murales retracent l’histoire du Danemark de l’époque des Vikings à nos jours. Nous ne saurions que vous conseiller de monter au sommet de la haute tour (179 m) qui offre l’un des plus beaux restaurants panoramiques sur Copenhague.

Enfin, si le monde hippique vous passionne, vous pourrez flâner à l’intérieur des écuries royales et vous installez dans un carrosse d’époque. Entrez dans la peau d’un membre de haut rang du Danemark… au moins pendant quelques minutes.

Adresse : Prins Jørgens Gård 1, 1218 Copenhague, Danemark
Se rendre à Christiansborg : En bus – Lignes 1A, 2A, 26, 40, 66, 350S / En métro – Kongens Nytorv Station ou Nørreport Station / En train – Copenhagen Central Station ou
Nørreport Station
Horaires d’ouverture : Toute l’année, du mardi au dimanche, de 10h à 17h
Tarifs : 95DKK (12€) Gratuit pour les enfants
Site web : https://www.kongeligeslotte.dk/en/christiansborg
– Infos pratiques.

13. Le palais d’Amalienborg (Amalienborg Slot)

S’il ne fallait en retenir qu’un parmi cette liste des plus beaux châteaux du Danemark, c’est sans doute celui-ci : le palais d’Amalienborg. Mondialement connu pour l’ambiance si particulière qu’il y règne au moment de la relève de la garde (Den Kongelige Livgarde), c’est depuis ses murs que la famille royale gouverne – symboliquement – le royaume encore aujourd’hui.

Place centrale du Copenhague historique, le palais d’Amalienborg est un véritable chef-d’oeuvre néo-classique. En passant sous une arcade taillée dans un des 4 bâtiments, tous identiques, vous accèderez à une immense cour intérieure octogonale surveillée par la statue impériale du roi Frederik V. A chaque bâtiment son rôle ; l’un abrite une bibliothèque ; le second un musée national ; le troisième la résidence de la famille royale ; le dernier les pièces de réception plus officielles.

Dans le musée sont exposés les portraits de toutes les dynasties de reines et de rois depuis le Moyen-Âge. Vous l’aurez compris, le palais d’Amalienborg est un petit bout de paradis pour tout amoureux – ou nostalgique – de l’histoire de l’une des plus vieilles monarchies du monde.

Adresse : Amalienborg Slotsplads 5, 1257 Copenhague, Danemark
Se rendre à Amalienborg : En bus – Ligne 1A, arrêt Bredgade
Horaires d’ouverture : Tous les jours de 10 h à 16 h. De 10h à 17h en été
Tarifs : 95DKK (12€) Gratuit avec la Copenhagen Card
Site web : http://kongehuset.dk/fr/palais-amalienborg
– Infos pratiques.

Partager cet article nordique

A propos

L’instant nordique est la destination numérique de l’actualité et de l’art de vivre scandinave et nordique. Bienvenue sur le premier blog français consacré à la culture danoise, suédoise, norvégienne et finlandaise !

Commencer ici

Nouveau sur le blog ? Cliquez ici pour découvrir le projet !

Suivez-nous :

linstant-nordique-blog-webzine-facebook instagram

Recevez la newsletter !
Les articles
tout chaud
Vos articles favoris
Vous pourriez aimer

Articles

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Itinéraire en Norvège secrète : la côte méridionale, d'Arendal à Risør | L'instant nordique - […] vous pourrez découvrez le style de vie scandinave des personnalités aisées de l’époque. Si la vie de château n’est…
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *