claes_bartoldsson_astad-vinegard-swedish-wine

Interview : Claes Bartoldsson, l’un des seuls vignerons scandinaves (Ästad Vingård)

Temps de lecture : 5 min

Implanter un vignoble en Suède, il fallait l’oser ! C’est pourtant une belle histoire qui se développe progressivement. Ästad Vingård fait partie des premiers vins suédois, implanté, fabriqués et produits dans ce royaume scandinave.

Situé dans la région d’Halland, dans le sud-ouest, Ästad Vingård commercialise un vin mousseux depuis 2011 qui a acquit ses lettres de noblesse grâce aux fruits d’un dur labeur.

Aujourd’hui vignoble de renom, Ästad Vingård compte bien s’internationaliser en partant d’un constat simple : les consommateurs apprécient de plus en plus les vins biologiques, sans pesticides et qui sortent des sentiers battus.

Claes Bartoldsson, vigneron du domaine et passionné de viticulture, revient sur ce challenge aussi intrigant qu’excitant. Comment rivaliser avec les Romanée-Conti, Saint-Émilion et autres Château d’Yquem ?

Changement climatique, vin écologique et avenir du vin suédois : L’instant nordique a interviewé l’un des seuls vignerons nordiques en activité à l’heure actuelle.

L’instant nordique : Claes, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

– Claes B. : Je suis Claes Bartoldsson et je suis vigneron dans le domaine d’Ästad Vingård, l’un des premiers de Suède. En 2011, nous avons planté plus de 15.000 vignes et c’est ainsi que mon histoire avec le vin a débuté. À Ästad, nous avons la chance d’être accompagnés par Lars Torstensson, vigneron suédois basé au Domaine Rabiega en Provence et sacré « Vigneron de l’Année » en 1994 par le Gault&Millau.

En réalité, produire du vin en Suède n’est pas très différent du reste du monde… mais c’est une toute autre histoire que de cultiver du vin en Suède. Nous devons sans cesse trouver des solutions afin de faire face aux conditions extrêmes du sud de la Suède.

domaine-viticole-scandinavie-astad-vingard

La Côte d’Or scandinave, vous connaissez ? ©Ästad Vingård

En quelques phrases, peux-tu nous présenter le domaine d’Ästad Vingård ?

Nous avons en fait deux sites où l’on cultive du raisin. Comme je le mentionnais, le premier vignoble a été planté en 2011, ici à Ästad. Il s’agit d’un vignoble comptant 15.000 pieds de Solaris. La seconde parcelle, plus récente, est située à 14 kilomètres au sud-ouest, aux abords du petit village de Morup. Nous avons commencé notre vignoble en 2018, et d’ici la fin de l’année, nous aurons 21.000 pieds de vigne de Solaris.

Ce qui est très intéressant, c’est que les deux vignobles ont des terroirs complètement différents. Alors qu’Ästad a un climat continental avec un sol de gravier, Morup bénéficie d’un climat côtier avec un sol sablonneux. La différence notable reste la température qui peut différer jusqu’à 8 degrés entre ces deux vignobles, Ästad étant toujours plus froid que Morup.

Nous plantons le même cépage sur les 2 parcelles, le Solaris. Il s’agit d’un raisin PIWI, ce qui signifie qu’il est résistant aux champignons. Le Solaris est idéal pour la maturation des raisins et, grâce à ses grandes feuilles, la production de sucre est exceptionnelle. Il est également très résistant à l’hiver et peut résister à des températures allant jusqu’à -25° Celsius. Bien qu’étant un raisin hybride, le Solaris peut produire des vins de grande qualité dans des styles relativement larges.

Ici à Ästad, nous nous concentrons principalement sur les vins mousseux. Notre notre vignoble sur la côte nous permet cependant de produire des vins plus secs très intéressants.

Peux-tu revenir sur les origines d’Ästad Vingård ?

Ästad était au départ une ferme familiale dédiée à l’agriculture. À partir des années 70-80, il n’était plus rentable d’exploiter des fermes à petite échelle face au boom des grandes exploitations. Le choix a été de trouver une niche, à savoir la production de lait bio. Malheureusement, les consommateurs ne s’intéressaient pas aux produits biologiques comme ils le font aujourd’hui.

Ästad s’est alors lancé dans l’agrotourisme, qui fut un succès quasi-immédiat. Lorsque la nouvelle génération a pris la relève en 2011, elle a voulu revenir aux racines agricoles, ce qui explique cet intérêt pour la gastronomie. À partir de là, nous avons commencé à planter des vignes.

Abonnez-vous à la newsletter !

Recevez un instant nordique une fois par mois livré directement dans votre boîte mail. Un peu comme si c’était Noël toute l’année !

Quelle est l’approche d’Ästad Vingård ?

Notre objectif est de produire un vin mousseux made in Sweden qui peut rivaliser avec les plus grands vins de la planète en termes de qualité. Nous nous inspirons de toutes les régions productrices de ces vins mousseux dans le monde. Même si notre style est naturellement distinct en raison de notre situation géographique unique et de notre cépage, l’absence de tradition du vin suédois représente un réel atout pour créer et expérimenter sans aucune limite.

traitement-vigne-maladie-vignoble-suede-scandinavie

Les petites mains font souvent les grands vins. ©Ästad Vingård

Pourquoi le sud de la Suède est un endroit approprié pour la culture de la vigne ?

La Suède est un pays qui s’étire sur 1.572km de long. Les régions méridionales sont évidemment plus clémentes pour la culture de la vigne que la Laponie. Nous avons implanté les vignes relativement proches de la côte ouest pour éviter les risques de gelées printanières et automnales qui peuvent parfois être violentes sous nos latitudes. Malgré cela, les températures nocturnes peuvent flirter certaines années avec le 0 degré dans notre vignoble d’Ästad. Lorsque c’est le cas, la vigne se ferme pendant les jours suivants. Parfois même, les vignes ne passent pas par la floraison si la météo est trop rude.

En 2015 et 2017 par exemple, nous n’avons récolté que 500 kg au lieu des 10 à 15 tonnes prévues. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons implanté le second vignoble encore plus proche de l’océan.

En France, les vendanges font partie du patrimoine national ; de nombreuses exploitations viticoles embauchent des personnes pour ramasser le raisin à la main. Comment procédez-vous à Ästad ?

Comme en France, les vendanges se font entièrement à la main. Il y a d’ailleurs une forte demande au moment des vendanges pour venir expérimenter cette activité, plus vécue comme un moment amusant plutôt qu’un travail de dur labeur. Je pense que c’est dû au fait que la Suède est un nouveau pays viticole.

En revanche, nous réalisons les vendanges à la sauce suédoises. Nous fournissons la nourriture et surtout l’incontournable fika pour les vendangeurs, toujours ravis de vivre cette expérience unique. Nous employons également des salariés du domaine qui veulent eux aussi participer à la fête !

vendanges-traditionnelles-vin-scandinave-suede-astad

Faire les vendanges, tout un art de vivre et un sacré savoir-faire. ©Ästad Vingård

Comment les Suédois perçoivent-ils le vin scandinave ? Comment faire pour le promouvoir davantage ?

Le vin scandinave et particulièrement suédois a connu un essor de plus en plus important ces deux dernières années. Il est plus facilement disponible grâce à une nette amélioration de la qualité. Je pense aussi que cela va de pair avec la sensibilisation aux produits cultivés localement.

Il y a également eu de nombreux vignobles émergeant depuis 10 ans dans le pays, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Le seul inconvénient avec la méthode traditionnelle de production des vins mousseux reste le temps de repos de la bouteille et de la levure. Après la seconde fermentation, il faut compter 3 à 10 ans pour que nos vins puissent être commercialisés. 

A propos du changement climatique, certains scientifiques affirment que le climat scandinave sera de plus en plus propice à l’industrie vinicole. Dans 20 à 30 ans, à quoi ressembleront les vins nordiques ?

Effectivement, l’un des rares points positifs du changement climatique pour nous serait que la culture de la vigne pourrait être facilitée en Suède grâce à des températures plus élevées. Mais ça reste une situation très délicate pour une majorité d’autres choses. Nous pourrions ainsi nous retrouver avec davantage d’événements extrêmes comme la sécheresse, la grêle, le gel, etc. Au final, personne ne peut précisément prédire le climat à moyen terme.

Il ne faut oublier qu’en viticulture, nous cultivons des pieds de vigne pour le long terme. Les cultures ont vocation à rester pendant au moins 50 ans voire plus longtemps. Ce n’est u secret pour personne lorsqu’on affirme que la qualité des raisins s’améliore avec l’âge de la vigne. Or, avec le changement climatique, nous pourrions nous retrouver avec de vieilles vignes incapables de s’adapter au climat que nous aurons d’ici là.

Pour pallier à certaines déconvenues, nous expérimentons sur site des cépages plus classiques tels que le Chardonnay et le Pinot noir afin d’être prêts pour tout ce que l’avenir nous réserve.

raisin-vin-scandinave-astad-vinegard-linstant-nordique

Les grappes de raisin, nouvel or blanc de la Suède. ©Ästad Vingård

Les vins bio et locaux se développent partout, non seulement pour des raisons de marketing, mais surtout en raison d’un nouveau regard sur l’industrie alimentaire et gastronomique. Que penses-tu de ces vins ? Pourront-ils devenir la norme dans quelques décennies ?

Depuis le début, nos vignes sont certifiées biologiques. Dans nos vignobles, nous n’avons qu’à pulvériser du soufre deux ou trois fois par an pour maintenir la résistance au mildiou. (ndlr : maladie qui décime les pieds et feuilles de vigne) C’est l’un des principaux avantages du raisin Solaris puisque nous n’utilisons ni de cuivre ni de pesticides systémiques.

Les pesticides et les traitements chimiques représentent l’un des plus gros problèmes du monde viticole selon moi. Malheureusement, les viticulteurs n’ont d’autre choix que de pulvériser abondamment la vigne pour maintenir à distance les maladies.

Je pense d’ailleurs que les vins locaux et internationaux ont encore un bel avenir. La croissance des produits et des vins biologiques se poursuivra à mesure que nous prendrons conscience de ce que nous mangeons et buvons.

production-vin-bio-suedois-vin-scandinave-astad-vinegard

Il faut attendre jusqu’à 10 ans pour que le vin mousseux soit commercialisé. ©Ästad Vingård

Ästad est un vignoble mais aussi un complexe (spa, restaurant, maison d’hôtes,…). Dis-nous en plus à ce sujet.

Nous avons commencé à cultiver des raisins en 2011, mais Ästad était à l’origine une ferme depuis de nombreuses générations. Dans les années 1980, Ästad et d’autres petites exploitations familiales suédoises ont eu du mal à concurrencer les grandes exploitations industrielles. Les propriétaires d’Ästad ont alors lancé un concept d’agrotourisme à petite échelle en invitant des clients à séjourner à la ferme. Cet agrotourisme est devenu très populaire et a rapidement fait partie de l’identité de l’exploitation.

Aujourd’hui, nous nous concentrons avant tout sur le vin, mais nous offrons également à nos clients un séjour détente avec notre spa et notre restaurant gastronomique. Il est possible de partir explorer les alentours en randonnées, la nature environnante vaut vraiment le détour.

Ästad se situe au sud de la Suède. As-tu un endroit secret à partager ?

La petite île de Ven est devenue l’un de mes endroits préférés. On y accède facilement par bateau depuis Landskrona. C’est le lieu parfait pour une excursion d’une journée où il fait bon pédaler autour de l’île à vélo. Arrêtez-vous à la distillerie de l’île, elle est géniale ! Et si vous êtes près d’Ästad, vous devez également découvrir les forêts de hêtres d’Åkulla. Il existe des réserves naturelles pour pratiquer la randonnée ou le ski de fond. Chez Ästad Vingard, nous nous sommes inspirés d’Åkulla pour créer notre spa Sinnenas.

L’instant nordique soutient les projets positifs des pays nordiques pour la planète, l’esprit ou le corps. Quel projet t’inspire au quotidien ?

J’ai toujours rêvé d’aller en Islande. C’est un endroit extrêmement calme et profondément dramatique avec sa nature. J’aime écouter les mélodies apaisantes de Sigur Rós. Plus largement, je m’intéresse par tout ce qui vient de cette île. Mon souhait ultime : pouvoir un jour goûter un vin issu de ce sol volcanique.

Entretien réalisé par ©L’instant nordique.

Partager cet article nordique

A propos

L’instant nordique est la destination numérique de l’actualité et de l’art de vivre scandinave et nordique. Bienvenue sur le premier blog français consacré à la culture danoise, suédoise, norvégienne et finlandaise !

Commencer ici

Nouveau sur le blog ? Cliquez ici pour découvrir le projet !

Suivez-nous :

linstant-nordique-blog-webzine-facebook instagram

Recevez la newsletter !
Les articles
tout chaud
Vos articles favoris
Vous pourriez aimer

Articles

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *